L’Oeil de Moscou est astigmate

« Tout gros mensonge a besoin d’un détail bien circonstancié, moyennant quoi, il passe.  »

Alexandre Pouchkine

Moi la Russie, et Moscou ça m’a toujours fasciné ! Si j’avais eu des bribes d’URSS étant gamin je m’étais construit ce pays dans ma tête devant un téléviseur cathodique et les standards américains. Les « méchants » russes Hollywood, tu sais ceux qui roulent les « r » à n’en plus pouvoir tellement ils veulent voir crever ta famille et l’Occident ! Rambo, Rocky, James Bond et consort toujours à tenter de sauver le monde d’une ignoble crapule russe, coupe à la brosse, mutante, alcoolique, avide de sang ou même savant fou préparant en secret une bombe H avec l’argent du KGB ! Ces clichés nourris de Guerre Froide qui alimentent tant de fantasmes cinématographiques et vidéo-ludiques !

rockyiv

Rocky, image d’Epinal de la Guerre Froide

La Guerre Froide terminée, le mur de Berlin offert au tourisme de masse en mal de sensations mortes, que reste t-il finalement de ce Moscou dont on a dit bien des choses, dont on a dit tellement qu’il semble s’être fossilisé dans le temps ?

J’arrivais de Kharkiv, par le train de nuit, et débarquais au petit matin en gare de Koursk ! Première gare de Russie à m’offrir cet improbable moment de solitude quand j’essayais de déchiffrer, vaille que vaille, les hiéroglyphes cyrilliques et les soliloques interminables de mes nouveaux « amis » pas anglophones pour un rouble !

Je trouvais, j’arrivais à comprendre entre deux syllabes, un bon geste qui montrait le chemin comme Lénine et j’atterrissais dans un appartement près de la Place Rouge, station Trubnaya. Une nuit au calme après toute l’effervescence et les blessures en Ukraine. Dès le lendemain matin, je décidais de partir à la découverte de cette ville ! La Place Rouge est impressionnante, majestueuse, monumentale de symboles posés ici et là depuis des siècles.

La Place Rouge

La Place Rouge

On entre ici comme on ouvrirait un petit lexique d’histoire russe, là où se côtoient la mondialement connue Basilique St Basile, le Kremlin, le Mausolée de Lénine et le Goum ! Le nom de Place Rouge n’a d’ailleurs rien à voir avec la couleur des bâtiments ni avec une quelconque allusion au communisme mais vient d’un énorme incendie qui a ravagé cet endroit de Moscou il y a plusieurs siècles. On trouvera ainsi plusieurs « Places Rouges » partout en Russie. De la même façon, le Kremlin désigne simplement un ensemble de fortifications, il y en a donc un peu partout et cela ne désigne pas seulement Moscou. Mais revenons aux édifices de la Place Rouge.

l'esplanade

l’esplanade

En arrivant par le Nord, on peut apercevoir le Goum. Cet immense bâtiment archi-stylisé est en fait une gigantesque galerie marchande qui fait un peu penser aux Galeries La Fayette de Paris. Il a d’ailleurs été bâtit dans le dernier quart du XIXe siècle. A l’intérieur, on trouve tout ce que la société de consommation a à vous proposer de plus inutiles à des prix évidemment très élevés.

Le Goum

Le Goum

Bref, si ce n’est pour l’architecture, pas de quoi s’emballer sauf si vous avez décider de faire disparaître votre budget en parfums et bijoux de luxe de marques françaises…. En sortant par la grande porte, on se retrouve nez à nez avec les façades rouges vifs du Kremlin, lieu central du pouvoir russe, résidence des Tsars, des dirigeants soviétiques et aujourd’hui de ce cher Poutine qui n’a rien a envié à ses prédécesseurs. Cette fortification est impressionnante, plus grande qu’un quartier entier de la ville. Elle donne à elle seule une impression d’emprise, d’ordre et de « ne-dites-pas-un-mot-plus-haut-que-l’autre » assez effrayante.

Les murs du Kremlin

Les murs du Kremlin

Au pieds de ces murailles reposent tous les anciens noms de l’URSS, bustes de marbres dressés, les yeux de moscou semblent encore vous soupçonner du fin fond de leur sarcophages…

La tombe du "petit père des peuples"

La tombe du « petit père des peuples »

Et devant ces « petites » tombes se tient Dieu, Vlad Ilitch La Barbiche, encastré dans son catafalque marbré, empaillé comme un Renard sur une cheminée, symbole déconfit de chair et de champignons lyophilisés. Le Mausolée de Lénine est accessible deux heures dans la journée, si vous passez la longue queue vous aurez comme moi la chance de vous retrouver devant le plus pathétique des symboles de cette place. Vestige blanchâtre d’un passé largement détruit (même avant sa propre mort d’ailleurs), cette mycose géante est toujours utilisée aujourd’hui. Pour l’argent, le prestige et la gloire d’une Russie qui fut triomphante et qui semble ne plus regarder vers l’avenir. L’Oeil de Moscou est astigmate, sa vision est confuse et sa portée ne va plus très loin. En sortant de là, un sourire forcé sur les lèvres, je repensais quand même à toutes celles et ceux qui crurent en cette idée et en ce personnage, qui furent trahis et qu’on a oublié. Ils étaient à mon sens bien plus sincères que tout ces dictateurs que l’on continue de fleurir aujourd’hui. D’ailleurs pourquoi ne le ferait on pas ? Poutine n’est que le digne héritier de ces oligarques, un pur produit « made in USSR » !

Le Mausolée de Lénine

Le Mausolée de Lénine

Tout au Sud de la place, on atteint la cathédrale St. Basile, étrange monument fait d’agrégations de plusieurs chapelles construites au fil des ans et qui lui donne aujourd’hui cet aspect bien particulier, à cheval entre la majesté des églises orthodoxes et la chantilly d’un parc d’attraction ! L’intérieur est assez réduit du fait de son architecture segmentées mais on reconnaîtra quand même que cette église dispose d’un cachet indiscutable ! Préférez venir tôt le matin car cet endroit est sûrement un des plus photographié du monde !

La cathédrale St. Basile

La cathédrale St. Basile

Je passais en tout quatre jours à Moscou, une ville que j’ai apprécié, dont j’ai fait plusieurs fois le tour grâce à son excellent métro ! Parlons de ça pour conclure cet article ! Le métro de Moscou est un chef d’oeuvre d’architecture et de fonctionnalité ! A lui seul, il transporte à des cadences incroyables (vous n’attendrez jamais plus de 2min sur les quais) plus de passagers par jour que les métros de Paris et Londres réunis ! Il n’est pas cher (compter 0,80 euros pour un ticket) et excessivement rapide. On se retrouve d’un bout à l’autre de la ville en à peine 20 minutes ! Enfin, ces stations sont simplement magnifiques, chacune ayant sa touche esthétique propre !

Métro de Moscou

Métro de Moscou

C’est avec ce même métro que je me rendais à la station Komsomolskaya, Place des Trois Gares. Sur cette place se trouve la Iaroslavski Vokzal (Gare de Iaroslavl) d’où partent les trains transsibériens !

Je me débrouillais ici pour obtenir une traduction écrite demandant l’ensemble de mes billets et m’apprêtais à embarquer à bord du N° 082 en direction du Lac Baïkal… A suivre

 

Publicités

A propos Le Long Chemin

Le Long Chemin est le blog qui relatera mes aventures autour du monde en stop ! n'hésitez pas à vous abonner, partager ou me contacter ! Au plaisir de vous lire !
Cet article, publié dans Carnet de Route, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’Oeil de Moscou est astigmate

  1. Emmanuel dit :

    Eh dis donc, ça me fait penser à un article d’un autre blog, qui dans son propre style, dit à peu près les mêmes choses 🙂
    C’est bien de « constater » que nos ressentis soient similaires avec le lot de petites subtilités différentes
    En tout cas, c’est bien écrit et ça mérite d’être dit !

    Keep going Manu.

    Пока / до свидания

  2. Hedilya dit :

    Je crois qu’un de ces jours je vais te piquer cette expression tellement parlante de « sensations mortes ».

    Bonne continuation, keep on going.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s