Km 5254 – De la côte bulgare jusqu’en Crimée

« On ne voyage pas pour se garnir d’exotisme et d’anecdotes comme un sapin de Noël, mais pour que la route vous plume, vous rince, vous essore, vous rende comme ces serviettes élimées par les lessives qu’on vous tend avec un éclat de savon dans les bordels »

Nicolas Bouvier

Depuis Varna en Bulgarie, je suis remonté par la côte jusqu’à Constanta avant de me diriger dans les terres vers Bucarest puis Brasov ! Si j’ai plus ou moins galéré au passage de frontière, le stop en Roumanie est en demi teinte.

La douane roumaine, à pied !

La douane roumaine, à pied !

En effet, si vous n’attendrez jamais très longtemps au bord de la route, il arrive parfois que les conducteurs vous demandent de l’argent en échange du lift ! Cela concerne peu de conducteurs mais il vous faudra être très clair et bien préciser avant de monter à bord que vous ne donnerez pas d’argent pour faire de l’auto-stop. Il ne s’agit pas d’une escroquerie ou d’une tentative d’extorsion mais bien d’une « tradition » ! J’ai pu le constater quand, avec mon amie roumaine, nous avons nous même pris un auto-stoppeur qui, à ma grande surprise, a proposé de l’argent pour ce service sans qu’on ne lui ait rien demandé ! Cette pratique est en fait héritée de l’époque soviétique où les gens pouvaient utiliser des « tickets d’auto-stop ». Ces bons consistaient en un échange de service contre de l’essence ou même de la nourriture ! Les tickets ont disparu, la pratique a perduré ! On m’avait déjà parlé de ces « tickets » en Pologne et j’ai pu constater que cela existait également en Moldavie et, dans une moindre mesure, en Ukraine.

Drapeau de la Transnistrie

Drapeau de la Transnistrie

En Moldavie donc, c’est exactement la même chose qu’en Roumanie à une GROSSE différence près. Si vous décidez de traverser la « République Indépendante Moldave du Dniestr » (ou Transnistrie), il vous faudra être assez prudent sur les routes. Cette région, classée zone de guerre par le ministère des affaires étrangères, est contrôlée par une milice sous protection de l’armée russe.

Le racket, la subtilisation de passeport et la corruption sont monnaie courante et surtout envers les touristes. Les miliciens circulent également en civil, refusez donc toute proposition qui vous semble même un minimum louche ! Le stop a néanmoins l’avantage de vous faire fondre dans le paysage au passage des barrages. Ne dites rien et si on vous demande votre passeport, préférez présenter une photocopie de celui ci et refusez toujours de payer quoi que ce soit.

J’ai personnellement eu la chance de passer la frontière Ukrainienne avec un routier dont le chargement a plus attiré l’attention des miliciens que moi ! Si vous ne souhaitez pas passer en Transnitrie, vous pouvez également choisir d’aller en Ukraine directement depuis la Roumanie. Depuis Odessa je n’ai pour l’instant rencontré aucune difficulté majeure.

Un détail tout de même. Le signe « pouce en l’air » est ici moins utilisé bien que compris par les conducteurs. On utilise donc davantage ce mouvement consistant à bouger la main de haut en bas, paume vers le sol ! Cela peut sembler un poil plus « agressif » mais il s’avère que ça fonctionne remarquablement !

Sur les routes d'Ukraine

Sur les routes d’Ukraine

J’ai donc passé la barre des 5000 km et l’Europe va bientôt se terminer puisque je vais maintenant entamer une longue remontée vers Moscou et l’Asie !

Publicités

A propos Le Long Chemin

Le Long Chemin est le blog qui relatera mes aventures autour du monde en stop ! n'hésitez pas à vous abonner, partager ou me contacter ! Au plaisir de vous lire !
Cet article, publié dans Itinéraire, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Km 5254 – De la côte bulgare jusqu’en Crimée

  1. laurent dit :

    Excellente la manière de faire du stop ! J’avais attendu une éternité avant d’être pris en Syrie car je tendais le pouce ! Par contre, les douaniers bulgares étaient chiants et demandaient des bakchich pour accélérer la procédure….

    Déjà en Crimée tu as gazé !

  2. cedric dit :

    Cool ton voyage cousin!!! Salut

  3. pelleray dit :

    Cette histoire devient de plus en plus palpitante… et puis les photos!!!
    Au fait, j’aime bcp cette petite bibliothèque du squat. Bisous

  4. Emilyz dit :

    Sympa et merci pour ces conseils d’auto-stop et de douanes.

  5. Lucie A. dit :

    Le fait de payer pour de l’auto-stop me fait beaucoup penser a Sur la route de Jack Kerouac…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s