La revanche bulgare !

« Ne pas voir Plovdiv, c’est ne pas connaître la Bulgarie »

Proverbe bulgare

La Bulgarie. Pourquoi avoir utilisé cette citation en préambule de l’article qui va suivre ? Disons que j’avais des comptes à régler avec ce pays et notamment avec cette ville !

En effet, il y a maintenant quelques années, j’avais entrepris un tour d’Europe en train avec le très connu système Inter-rails. Parti sur un coup de tête, de manière un peu naïve et à l’arrache, j’avais omis que l’espace Schengen ne couvrait pas la totalité de l’Europe et que le passeport était requis dans certains pays ! A cette époque, la Bulgarie n’était pas encore entrée dans l’Union Européenne (entrée début 2007) et la carte d’identité française était alors insuffisante. Vous commencez à voir où je veux en venir ?

Parti un soir de juillet de la gare d’Istanbul en direction de Sofia j’allais vite comprendre mon erreur… en gare de Plovdiv. Arrêté comme un sans papier, j’avais passé la nuit en cellule à regarder « Vidéo Gag » version bulgare et tenter de discuter avec le gros porc de douanier qui se tenait en face de moi. Le lendemain, j’étais reconduit manu militari à la frontière turque avec une tentative d’extorsion en prime ! Un échec cuisant que je m’étais promis de laver dignement ! Et j’ai plutôt réussi cette fois-ci et malgré mes mauvais souvenirs de douane, c’est sans encombre que j’arrivais dans ce pays depuis la Macédoine.

Poste frontière bulgare en Macédoine

Poste frontière bulgare en Macédoine

Et c’est tant mieux, car ce pays est magnifique ! Si les villes, et notamment Plovdiv, restent dans la plus pure tradition de l’architecture soviétique toute à la gloire du béton armé, force est d’admettre que les paysages sont formidables ! j’ai traversé la chaîne des monts Balkans, les grandes forêts du centre et leurs lacs émeraude et j’ai finalement rejoint pour la première fois de ma vie la côte tant vantée de la Mer Noire !

Au loin, les Monts Balkans

Au loin, les Monts Balkans

Sur la côte bulgare, c’est un autre type d’architecture qui s’offre au regard. De vieilles bâtisses dans un style « colonial » rappellent que c’est ici que les mandarins du régime avaient leurs habitudes (Ce style est d’ailleurs très répandu sur toute la côte de la Mer Noire jusqu’en Roumanie où je suis actuellement). Burgas et Varna respirent encore cette ère d’opulence entretenue par la Nomenklatura du très autocratique Todor Jivkov !

Vieilles maisons de la côte

Vieilles maisons de la côte

Mais si ces vestiges flattent le regard malgré leur histoire, la société bulgare a largement évolué à l’image de ce groupe de jeunes musiciens qui m’accueillirent dans un squat aux tonalités très libertaire où se mélangeait un concentré de ce que l’Europe des peuples peut encore créer de plus beau: Une vraie symbiose culturelle et internationaliste !

Burgas

Burgas

J’aurais donc pris ma revanche sur ce pays qui me claquait la porte au nez il y a quelques années et j’en sortais ravi d’avoir pu le redécouvrir avant de poursuivre le chemin vers la Roumanie où, croyez moi, il y a encore bien des choses à dire ! Mais cela est une autre histoire ! A très bientôt donc…

Publicités

A propos Le Long Chemin

Le Long Chemin est le blog qui relatera mes aventures autour du monde en stop ! n'hésitez pas à vous abonner, partager ou me contacter ! Au plaisir de vous lire !
Cet article, publié dans Carnet de Route, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La revanche bulgare !

  1. Raphaël Lawson dit :

    Des amis veulent partir en Bulgarie cet été, outre les magnifiques paysages urbains et ruraux que tu décris si bien bien, y-a t-il possibilité de s’adonner au plaisir de la beuverie intercommunale… car tu parles d’ « Une vraie symbiose culturelle et internationaliste ! »
    Cela dit ta description du pays est très intéressante, j’ai aimé le lien et l’évolution entre tes deux expériences, ainsi que ce bref cours d’histoire sur le régime mandarins…

    • Salut raph ! Pour la fiesta et les orgies en tout genre je pense que le mieux reste la côte de la Mer Noire entre Burgas et Varna (Bien que Sofia ne soit pas en reste apparemment)! Ceci dit attention, en été il y a foule et les prix explosent ! sinon en poussant d’une centaine de kilomètres au nord en roumanie, il y a la ville de Vama Veche, réputée pour ses grosses teufs et sa grande liberté ! envois moi un mail si tu veux, je peux te filer quelques adresses sympas ! a bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s