Faire son sac ou comment respecter les barèmes belges

Cher(e)s ami(e)s !

Nous y sommes. OUI, certainement l’un des types d’article le plus consulté par l’apprenti voyageur au long cours,la matrice, le vortex, le POINT G du nomade : son sac. Tous les blogs que j’ai consulté ces dernières années donnaient une liste exhaustive ou non des multiples « indispensables » du globe-trotter, tous cherchaient le Graal de l’équilibre poids/corpulence, qualité/prix, solidité/flexibilité, simplicité/sécurité… Autant de paramètres qui pourrait aisément rendre neurasthénique même le plus organisé et le plus maniaque de vos amis !

Qui dit voyager longtemps et qui plus est en stop dit voyager léger (voire très léger) et utile. Quand, comme moi, on est un garçon affreusement bordélique, dispersé et tête en l’air, faire son sac peut vite devenir un vrai calvaire. Pour remédier à ces défauts, vous devrez vous fixer un barème et vous y tenir quoiqu’il arrive. Ayant lu attentivement les déboires de voyageurs partis avec des sacs trop lourds j’ai assez vite compris que ce gros détail pouvait vite vous ruiner votre périple.

Cela étant dit, voilà mon tour d’ajouter une modeste pierre à la quête infinie du « sac parfait ». Afin de ne pas pas être rébarbatif je traiterai le sujet à l’essentiel. Le mieux pour voyager en stop est d’opter pour un sac à dos de 50 litres. Pratique à transporter, ultra léger, ce genre de sac peut se garder facilement avec soi. Ca semble gros mais c’est en fait le véritable minimum à mon sens… certains bien sûr descendront encore à des tailles plus petites. Adaptez votre sac à vos besoins, à votre façon de voyager et à la durée de votre voyage. Pour ma part, j’ai opté pour un sac Grégory Baltoro 60L (un genre de compromis quoi).Gregory_S13__0001_Baltoro65_Gray

« Une larme de Gin… une rivière de tonic…
et ensuite, la petite victime. Composée d’une petite olive, d’un petit morceau de sucre, et d’un petit bout de ficelle. Et nous avons … le petit grégory. »

Benoît Poelvoorde

 Puisqu’il n’est pas question de faire de la publicité sur ce blog nous renommerons ce sac pour les besoins du blog. Et puisque j’ai un humour fascinant et débridé, je propose que nous appelions ce sac « Le Petit Gregory ». Ainsi, soyons pragmatiques car si l’on sait depuis 1984 qu’il est aisé de faire rentrer un petit Gregory dans un sac cela l’est moins quand il s’agit de remplir son « Petit Gregory » :

DSCF0408

En terme de fringues, soyez minimaliste et prévoyez du savon de Marseille 🙂 :

    • 4 paires de chaussettes
    • 3 caleçons
    • 2 pantalons convertibles en 2 shorts
    • 2 T-Shirt
    • 1 veste légère (rouge pétante pour le stop + un gilet d’autoroute)
    • 1 polaire
    • 1 parka
    • 1 sac d’appoint et une poche secrète pour conserver passeport, CB et liquide.

Pour le reste, voyez sur la route, inutile de vous charger de ce que vous pourrez trouver en chemin.

En terme d’équipements, allez à l’essentiel :

  • 1 sac de couchage et un tapis de sol (pas de tente pour moi)
  • 1 micro-popotte et une tasse en plastique (pas de réchaud, do it yourself!)
  • une trousse de toilette complète
  • une pharmacie et ses ordonnances : Aspro, Antidhiarréiques, Antihistaminique, antimycosique, antiseptique, antibiotique à large spectre, traitement antipaludéen (Doxypalu et Malarone), collyre, décongestionnant, répulsifs, bandages, kit de suture, biafine et purificateur d’eau. Encore une fois, la plupart des médicaments peuvent se trouver dans n’importe quelle pharmacie du monde.
  • 1 gourde
  • 1 couteau suisse
  • 1 kit de couture
  • 2 carnets de voyage (pour ceux qui aiment écrire)
  • 1 lutin avec des photos, articles, cartes pour vous faire comprendre auprès de ceux qui ne parlent pas vos langues.
  • 4 photos formats officiels
  • 1 jeu de plusieurs cadenas (pensez que vous devrez laisser vos sacs dans des trains, sur les toits des bus etc…)

Pour l’équipement technologique, êtes vous un « technomade » ? moi, entre les deux :

  • 1 notebook low cost (question de budget, il n’y a plus qu’à prier)
  • 2 disques durs externes 500go (stockez photos et documents sur le web également !)
  • 1 appareil photo numérique
  • 1 batterie lithium de secours
  • 2 cartes SD 16go
  • 1 adaptateur secteur universel
  • 4 pochettes étanches
  • Tous les chargeurs et autres batteries nécessaires (faites bien le point!)

Je dois oublier quelques trucs mais pas de stress, vous aurez la possibilité de trouver votre bonheur un peu partout. Au total je m’en sors avec un sac de 11 kilos ce qui est plus que largement tenable compte tenu de ma taille et de mon poids. Alors si vous vous vous posez encore des questions sur « que mettre dans un sac ?», je vous invite à regarder l’excellent « C’est arrivé près de chez vous » et à fureter comme des cyber-fouines sur les centaines de blogs de voyage que compte internet… vous trouverez votre bonheur et des conseils adaptés à votre façon de voyager !

"C'est Arrivé Près de Chez Vous"

« C’est Arrivé Près de Chez Vous »

Alors, n’hésites plus gamin ! vas voyager, c’est un ordre !

Publicités

A propos Le Long Chemin

Le Long Chemin est le blog qui relatera mes aventures autour du monde en stop ! n'hésitez pas à vous abonner, partager ou me contacter ! Au plaisir de vous lire !
Cet article, publié dans Carnet de Route, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Faire son sac ou comment respecter les barèmes belges

  1. Sebeu dit :

    Et n’oublies pas ta brosse à dents !

  2. Gaëlle dit :

    Si tu remplaces les caleçons par des strings, ça sèche plus vite et tu peux en changer tous les jours. Bon voyage !

    • Salut Gaëlle ! je me souviens du tout début de mes préparatifs de voyage et c’est sûrement ton blog que j’ai consulté en premier ! belle aventure ! et surtout merci ! pour les strings, j’attendrai peut être le carnaval de rio pour m’y mettre qui sait ?!! 🙂 A suivre…

  3. Je t’invite a Prague!

    • rhaaaaa malheureusement je ne passerai pas par Prague cette fois !! merci pour l’invitation en tout cas mais mon trajet passera plus au sud !! au plaisir de te revoir sur les routes peut être ! bise

  4. samy dit :

    Allez pars pas gamin, c’était pour rire !

  5. Lucie A. dit :

    Tu pars pieds nus? 🙂

  6. Tatiana dit :

    🙂 Non, non, non, je n’ai pas trouvé ton blog en faisant une recherche douteuse dans google sur un petit G … 🙂

    Romain et moi (Tatiana) partons bientôt en voyage et nous voulons comme toi voyager doucement. Peut-être pas en stop (pour le moment), mais en prenant le moins possible l’avion.

    Je retourne avec plaisir à la lecture de tes articles et je ne manquerai pas de suivre tes aventures avant que les nôtres ne commencent.

    Bonne route
    Tat

  7. Je pars un peu près avec la même configuration que toi 🙂 Ça donnait quoi niveau poids que je me fasse une idée ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s