Coup de Gueule #1 – A la pêche au visa Russe

« Ce qui est trop clair n’est pas intéressant »

Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne

Bonjour à tou(te)s ! oui vous avez bien lu, je ne suis pas encore parti que je rédige déjà un premier coup de gueule ! Et un GROS qui plus est !

visa-russe-au-passeport-Russia

En effet, j’ai envie de parler ici du visa Russe et de la chienlit abracadabrantesque que constitue le parcours d’obstacles pour son obtention. Car oui, avant de jouer à Tintin chez les Soviets il vous faudra obtenir ce malheureux bout de papier qui vous autorisera à voyager dans ce pays grand comme trente fois la France pour une période de 30 jours.

On ne se présente plus au consulat pour le visa, il vous faudra d’abord remplir un formulaire électronique sur le site du VHS-France et prendre ensuite un rendez-vous afin de déposer votre demande.

Néanmoins, cela n’est pas suffisant. Il vous faudra au préalable obtenir un voucher, c’est à dire une invitation d’un organisme touristique agréé par le gouvernement russe présentant le programme détaillé de votre trajet au jour le jour (trajets, villes et monuments visités ainsi que les hôtels censés vous héberger). Pour ce faire, vous devrez passer par une agence en France (Russian Concept, Slaventures etc…) qui vous procurera un document absolument bidon mais qui, dans la plupart des cas (nous verrons plus bas pourquoi je précise), suffira à faire valider votre dossier. Vous déboursez ici entre 20 et 40 euros. A titre informatif, comptez 65 euros supplémentaires pour le visa et les frais consulaires.cube-rubik-originalA partir de là, les choses se corsent. Si vous habitez sur Paris, vous allez très vite comprendre que ce visa est certainement un des plus chiants à acquérir. Muni de votre voucher fleurant bon le document falsifié, de votre formulaire dûment rempli, d’une photo faite chez un photographe agréé (photomaton, vous pouvez faire demi tour de suite) et de votre passeport, vous vous rendez d’un pas confiant au VHS. Les chœurs de l’armée rouge en fond sonore et l’étoile rouge accrochée sur votre veste, vous déposez votre faucille et votre marteau dans le porte-parapluie de l’accueil et vous asseyez avec la confiance d’un cadre du Parti face à la fonctionnaire russe qui va, sous vos yeux plissés comme John Wayne dans Rio Bravo, éplucher votre dossier à la virgule près.

Et c’est à ce moment précis que vous vous liquéfiez sur votre chaise. A ce moment bien particulier, où cette bureaucrate tout droit sortie de l’URSS Stalinienne vous demande l’ensemble des preuves de paiement pour les 15 fausses réservations d’hôtels 5 étoiles notées par l’agence sur votre voucher. Vous comprenez donc que si comme moi « tout le monde n’a pas la chance d’avoir eu des parents communistes » en revanche nous sommes tous égaux face à l’administration Poutinienne. Vous voilà donc recalé, votre dossier à la main, votre voucher vous rigolant au nez… il faut trouver une solution et vite.

Si à l’est, toujours rien de nouveau, l’éclaircie viendra d’Alsace. Il faut se tourner vers le consulat russe de Strasbourg qui, pour d’obscures raisons, semblerait beaucoup plus conciliant que celui de Paris. Ouf ! Sauvé ! Le passeport dans un Collissimo, 10 jours ouvrés de délai et le tour est joué ! Vous vous croyez sauvé et rentrez chez vous en dansant le Kazachok ! 10 jours plus tard, votre téléphone sonne, c’est le consulat ! Vous pensez « ça y est, c’est bon ! », prenez votre plus belle voix, répondez un grand « ouiiiiiiii ? » approbateur et… et…. et figurez-vous qu’une circulaire interne de l’administration vient de modifier les conditions de validation des voucher ainsi que les délais d’attribution des visas. Votre voucher n’est donc plus homologué, votre dossier reste incomplet, bloqué au consulat et comme nous n’avions pas compris que vous quittiez la France le 15 avril, votre demande ne peut être traiter en urgence.

Là, votre seuil de tolérance à l’énervement atteint un point critique. Quand Russian Concept vous annonce qu’ils ne sont pas responsable des changements de législation et qu’ils ne vous rembourseront pas votre voucher obsolète, vous songez à investir dans une Avtomat Kalachnikova modèle 1947 et perpétrer un génocide de bureaucrates en règle. Résigné face au prix prohibitif de cette mitraillette, vous optez pour un nouveau voucher et retardez votre départ de deux ou trois jours. Le passeport est toujours en attente au consulat de Strasbourg et je suis bien content de n’avoir pas d’avion à prendre.

Gerard-Depardieu-et-son-passeport-russe_scalewidth_630

Vous l’aurez compris, pour le visa russe, vous devrez être plus déterminé qu’un kamikaze, plus acharné qu’un constructeur de maquettes en allumettes, plus patient qu’un pêcheur à la ligne, plus calme qu’un maître Yogi et au moins aussi endurant qu’une LADA Jigouli 1969.

 

Publicités

A propos Le Long Chemin

Le Long Chemin est le blog qui relatera mes aventures autour du monde en stop ! n'hésitez pas à vous abonner, partager ou me contacter ! Au plaisir de vous lire !
Cet article, publié dans Coup de Gueule, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Coup de Gueule #1 – A la pêche au visa Russe

  1. Fabienne dit :

    Aie… quelle mésaventure! Mais oui le visa russe ça ne rigole pas! Benoit était parti il y a 3 ans, et il avait aussi connu quelques soucis! Le vis il l’a eu, mais il était valable que le lendemain de leur arrivée, du coup ce fut toute une aventure à l’aéroport… On avait écrit un article si ça t’intéresse et pour te rassurer sur le fait que tu n’es pas seul dans tes mésaventures russes… 🙂 http://www.novo-monde.com/article-aeroport-Moscou.php
    Bon courage en tout cas!

    • Oui j’avais déjà lu des dizaines de récits de galère concernant le visa russe ! j’avais aussi lu votre article 😉 d’ailleurs ? savez-vous comment fait on pour un insérer un lien vers un blog ami sur wordpress ? A bientôt !

      • Fabienne dit :

        Aie… aucune idée j’avoue… On n’est pas sur wordpress… 😦
        J’ai vu le début de ton itinéraire, sympa! Si après les Sud tu passes par Vienne en chemin pour la Russie t’es le bienvenu si jamais (on y sera jusqu’a fin juin)!

  2. Claire dit :

    Oh comme je te comprends !! C’est pour cette raison que j’ai opté d’entrée de jeu pour les services d’une agence pour s’occuper des démarches. Certes ça coûte quelques euros de plus, mais habitant Paris je me suis déplacée 1 fois pour porter mon dossier à l’agence Action-visas (à l’ouverture le matin il n’y avait que très peu de queue), et 1 autre fois seulement quelques semaines plus tard pour aller chercher mon passeport avec 3 visas dessus (Russie, Kazakhstan, Ouzbékistan). Pour exemple pour la Russie: 65 euros le visa + 50 euros le voucher (en donnant seulement 3 villes pour un visa d’un mois) + 30 euros de service à l’agence qui va au consulat… = 125 euros sans prise de tête avec les autorités russes pour avoir le visa. Compter 4 jours pour le voucher et 15 jours max pour le visa russe, mais moi c’est allé beaucoup plus vite. Résultat 1 mois environ pour 3 visas réputés difficiles. Moi je conseille cette option pour ce genre de visas. Allez courage, le départ est proche !!

    • he oui ! finalement, j’ai bien dû avoir recours aux services d’action-visa moi aussi, j’ai payé un peu moins cher que toi mais je suis d’accord sur l’essentiel… pour quelques euros de plus, autant conserver ses nerfs et son temps 🙂 A bientôt

  3. Emmanuel dit :

    Euh, c’est quoi ce délire sur les modifications du voucher ???
    là mon « visa » est en instance au consulat de strass depuis le 2-avril, pas de coup de téléphone pour le moment comme toi, donc je croise les doigts ^^
    Mais purée, quelle galère pour toi, tu l’auras bien mérité ce début de TDM !!

    • Pas de stress manu ! il semblerait que ce soit un problème lié aux vouchers émis par l’agence Russian Concept ! A force de faire le même faux document à longueur d’années, ils se sont fait épinglé par les services consulaires et leurs vouchers ne sont plus homologués… mais bon, info à prendre avec des pincette puisque venant du principal concurrent de l’agence 🙂

  4. Cam'Eléon dit :

    « Faute de pommes, contente-toi d’une carotte. »
    de Proverbe russe

  5. Alexandra dit :

    le mieux pour obtenir un visa russe est de passer par une agence de visa…la meilleure d’après un collègue est rapidevisa (http://www.rapidevisa.fr) bon courage tt de même pour ceux qui vont à VHS directement !

  6. Aurélie dit :

    Bonjour, tu avais demandé un visa pour moins de 15j ou plus? J’ai fait une demande de visa en 2010 mais je ne m’en souviens plus et c’était pour moins de 15j. Je ne me rappelle avoir du présenter des preuves de paiement et de réservations de différents hotels. Est-on obligés de tout réserver avant de partir? Ce n’est pas évident quand meme 😦

    • J’avais fait une demande de 30 jours. Les preuves dont tu parles peuvent être demandées en effet, surtout si tu fais ta demande auprès de l’ambassade à Paris. Voilà pourquoi je suis passé par le consulat de Strasbourg, plus souple. Mais si tu ne veux pas te prendre la tête pour la Russie, je te conseille de passer par un intermédiaire. Un peu plus d’argent, mais moins de galère et de stress.

  7. Ivan dit :

    Pour donner un son de cloche légèrement différent, de mon côté je me suis tellement blindé pour ma demande de visa (après la lecture des différentes galères de voyageurs) que ma demande de visa s’est passé presque trop facilement !
    C’est surtout grâce à l’agence Russie Autrement, son invitation gratuite et son suivi par mail plus que performant. Comme une lettre à la Poste ! Plus de détails ici : http://www.camille-et-ivan.fr/russie-autrement/

  8. Quentin G dit :

    Ha! Comme je comprends! En train de faire mon deuxième visa, on m’appelle pour me dire que maintenant, à partir de 15 jours de voyage, il faut un programme détaillé du séjour par l’agence de voyage! C’est assez rageant! Je me demande pas pourquoi je tombe sur des articles annonçant le déclin du tourisme en Russie!

    • C »était obligatoire pour moi aussi. Après tu peux mettre ce que tu veux, la douane ne vérifiera jamais (ou très rarement) ce genre de choses tant que tu sors du pays dans les délais.

  9. christelle02 dit :

    Alors que j’avais utilisé le service il y a deux ans pour les visas pour la Chine et que cela s’était bien passé, j’ai renouvelé l’expérience pour les légalisations de documents…résultats :

    – adresse erronée dans les courriers : deux Chronoposts payés pour rien !
    – chèque de 600 € perdus : pas de dédommagement des frais d’opposition !
    – délais catastrophiques : annoncés : 3 semaines, réels : 2,5 mois !! des engagements non tenus, des interlocuteurs changeants et insultants envers les clients, des attitudes hautaines et inqualifiables !

    -des factures dont les mentions ne correspondent pas à la commande…
    Finalement, je pensais gagner du temps et de l’argent, en évitant trois Allers retours à Paris, j’ai perdu mon temps et mon argent !

    Bref, A FUIR !!!

  10. Une solution efficace : ne pas aller en Russie, c’est ce qu’ils souhaitent, n’est-ce-pas !

    • De quoi parles -tu ? L’état russe ne représente pas les russes. Il faut justement y aller, plus que jamais, pour se rendre compte du décalage entre le traitement médiatique et la réalité des gens qui vivent là bas et qui t’accueilleront comme peu d’européens savent encore le faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s